Accueil/ conferencier
Maël Renouard

Cursus :

Maël Renouard est ancien élève de l'École normale supérieure de la rue d'Ulm et agrégé de philosophie. Il a enseigné la philosophie à l'université Paris-1 Panthéon-Sorbonne entre 2002 et 2006 et à l'École normale supérieure entre 2006 et 2009, exerçant les fonctions d'allocataire moniteur normalien puis d'attaché temporaire d'enseignement et de recherche.
Il a été l'une des "plumes" de François Fillon, comme conseiller technique chargé des discours au cabinet Premier ministre, de 2009 à 20121, puis comme assistant parlementaire, de 2013 à 2015.
Il a notamment traduit Nietzsche, Joseph Conrad, Arthur Schnitzler. Sa traduction du Banquet de Platon a été adaptée et mise en scène par Juliette Deschamps à l'Auditorium du Louvre en mars 20072.
Il a été nommé chevalier des Arts et Lettres par arrêté du 16 janvier 2014.

Publications :

Traductions :

Ainsi parla Zarathoustra, de Friedrich Nietzsche, Paris, Rivages/poche, 2002. Traduction et présentation.

Le Voyageur chérubinique, d’Angelus Silesius, Paris, Rivages/poche, 2004. Traduction et présentation.

Le Banquet, de Platon, Paris, Rivages/poche, 2005. Traduction et présentation. [Cette traduction a été portée à la scène en mars 2007, à l’Auditorium du Louvre, par Juliette Deschamps, dans le cadre de l’exposition Praxitèle. 

La Guérison infinie, de Ludwig Binswanger et Aby Warburg, Paris, Rivages, 2007.

« Fugue de la mort », de Paul Celan, traduction et commentaire, dans Thauma, n° 4, 2008.

Un Avant-poste du progrès, de Joseph Conrad, Paris, Rivages/poche, 2009. Traduction et présentation.

Le Sous-lieutenant Gustel, de Arthur Schnitzler, Paris, Sillage, 2009. Traduction et présentation.

Sur ces traductions :

« Traduire Angelus Silesius », exposé présenté au « Samedi autour d’un livre », consacré à la nouvelle traduction du Voyageur chérubinique, 20 janvier 2005, Collège international de philosophie, Paris.

« Rencontre autour de trois traductions de Maël Renouard », entretien avec Lionel Dax, Augustin de Butler, Joël Gayraud, dans Ironie, n° 125, novembre 2007. Disponible en ligne : http://ironie.free.fr/iro_125.html

Statut : Agrégé de philosophie

Exposé(s) :
photoExpose
La mélancolique sagesse de l’Ecclésiaste (Hannah Arendt)
Maël Renouard

Parmi les grands textes bibliques sans cesse commentés et repris par la littérature, la philosophie et les arts, L’Ecclésiaste occupe, dans notre mémoire, une place singulière. Cette singularit...
Mots-clés : analyse , mélancolie , Oeuvre , temps , vanité