Accueil/ expose
Les chromosomes et l'hérédité : pas qu'une affaire d'ADN
vendredi 06 juin 2014

Loading the player...
Descriptif

Lors de la Nuit des Sciences à l'ENS, le 6 juin 2014, Vincent Colot propose un exposé sur les fondements de la génétique, et notamment sur l'épigénétique, nouvelle branche de la biologie qui s’intéresse aux changements d’expression des gènes transmissibles au travers des divisions cellulaires, voire des générations, indépendamment de tout changement de la séquence ADN.

Voir aussi


  • Aucun exposé du même auteur.
  • La créativité en musique et en mathémati...
    Karol Beffa, Cédric Villani
  • Femme de science et spationaute
    Claudie Haigneré
  • Peut-on évaluer l'empathie ?
    Julie Grèzes
  • La gastronomie moléculaire
    Hervé This
  • La géométrie et la mode
    Etienne Ghys
  • L’univers a-t-il connu l’instant zéro ?...
    Etienne Klein
  • Les différences cognitives entre hommes ...
    Franck Ramus
  • La science peut-elle vraiment étudier l...
    Jérôme Sackur
  • Le boson de Higgs, prix Nobel de physiqu...
    Sandrine Laplace
  • La malédiction de l'analyse de données m...
    Stéphane Mallat
  • Incertitude dans les modèles environneme...
    Hervé Le Treut, Pascal Bernard
  • Particules charmées, symétrie en science...
    Jean Iliopoulos, Jacques Treiner
  • How proteins are delivered in the cell
    James E Rothman
Auteur(s)
Vincent Colot
IBENS / ENS
Directeur de recherche

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Institutions : Ecole normale supérieure

Cursus :

Vincent Colot est directeur de recherche CNRS à l’Institut de biologie de l'Ecole normale supérieure (CNRS/Inserm/ENS Paris). A réalisé des travaux dans le domaine de la génétique végétale, et celui de l’épigénétique en particulier. Il a notamment réalisé plusieurs découvertes qui ont des portées beaucoup plus larges que dans le seul domaine végétal. Il a été un des premiers à montrer le rôle du mécanisme d’interférence ARN dans la réversibilité des pertes accidentelles de méthylation de l’ADN. Il a enfin été le premier à obtenir une carte génétique fondée exclusivement sur des marqueurs épigénétiques.
Grand prix Charles-Léopold Mayer 2013 de l’Académie des sciences.

Cliquer ICI pour fermer
Annexes
Téléchargements :
   - Télécharger la vidéo
   - Télécharger l'audio (mp3)

Dernière mise à jour : 28/11/2014