Accueil/ expose
Une nouvelle forme d’hérédité ?
mardi 08 avril 2014

Loading the player...
Descriptif

Interview de Eric Meyer (CNRS/ENS/Inserm) par Mathias Girel (département de philosophie de l'ENS)  à propos d'une nouvelle forme d’hérédité décrite chez la paramécie.

L'équipe d'Eric Meyer à l’Institut de biologie de l’Ecole normale supérieure (CNRS/ENS/Inserm) et ses collaborateurs dont l'équipe de Sandra Duharcourt à l'Institut Jacques Monod, viennent de décrire comment, chez la paramécie, les types sexuels se transmettent de génération en génération par un mécanisme épigénétique : ils ne sont pas déterminés par la séquence du génome, mais par de petits ARN, transmis par le cytoplasme maternel, qui inactivent spécifiquement certains gènes au cours du développement. Ainsi, une paramécie peut acquérir un type sexuel nouveau et le transmettre à sa descendance sans qu’aucune modification génétique ne soit impliquée.  La transmission des caractères acquis revient ainsi sur le devant de la scène.

Voir aussi


  • Présentation du séminaire : Lumières su...
    Mathias Girel
  • L’enquête sous pression : douter et fair...
    Mathias Girel
  • Du déterminisme au stochastique: un tour...
    Mathias Girel
  • Intégrité, sciences, éthique
    Michèle Leduc, Mathias Girel, Ana-Maria Lennon-Duménil
  • L’idée de bonheur, entre utilitarisme e...
    Mathias Girel
  • 14 minutes avec 14 scientifiques
    Alain Prochiantz, Serge Haroche, François Bouchet, Alain Berthoz, Clotilde Policar, Susan Solomon, Elena Pasquinelli, Rava Da Silveira, Françoise Combes, Gérard Berry, Stanislas Dehaene, Julia Lawall, René Frydman, Eléonore Stutzmann
  • 6 minutes avec Frédéric Worms
    Frédéric Worms
  • Quantum full split
    Takis Kontos
  • 6 minutes avec Etienne Klein
    Etienne Klein
  • 10 minutes avec Francis Wolff
    Francis Wolff
  • Une mère, c’est une mère
    Florence Weber
  • Palmyre
    Pierre Leriche
  • Même pas peur
    Michèle Leduc
  • L'apprentissage du langage
    Sharon Peperkamp
  • Jeux combinatoires
    Daniel Suchet
  • Une normalienne en entreprise
    Barbara Dalibard
  • Trois théorèmes impossibles
    Cédric Villani
  • Rencontre avec Pierre Boulez
    Pierre Boulez
  • Le titre d'un livre
    Umberto Eco
  • Les confins du monde
    Stéphane Verger
  • Comprendre la microfluidique
    IPGG - Institut Pierre-Gilles de Gennes
  • Le rôle du scientifique dans la société...
    Valérie Masson-Delmotte
  • La Pluie d'Été par Yves Bonnefoy
    Yves Bonnefoy
  • Une brique
    Alice Sinatra
  • Le sens d'une élection
    Vincent De Coorebyter
  • Le consentement meurtrier
    Marc Crépon
  • Presqu’à l’œil nu
    Jakob Reichel
  • Christian Serre, cristallochimiste
    Christian Serre
  • Hors les murs
    Rosella Pace
  • Le CETA c'est quoi ?
    Florian Couveinhes-Matsumoto
  • Qu'est-ce que les géosciences ?
    Ecole normale supérieure
  • 4 minutes avec Arnaud Gautier
    Arnaud Gautier
  • La résonance magnétique nucléaire à l'EN...
    Geoffrey Bodenhausen
  • L'overview effect
    Jean-François Clervoy
  • La Dolce Vita
    Anne Dufourmantelle
Auteur(s)
Mathias Girel
Ecole normale supérieure
Maître de Conférences

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Mathias Girel est maître de conférences au département de philosophie de l’Ecole normale supérieure (Ulm) et membre du Centre international de recherches en philosophie, lettres, savoirs (CIRPHLES). Il a travaillé sur la tradition pragmatiste en philosophie, sur la notion de croyance. 

Cliquer ICI pour fermer
Éric Meyer
ENS
Chercheur

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Institutions : Ecole normale supérieure

Cursus :

Eric Meyer est chercheur CNRS au département de biologie de l’ENS, responsable de l’Equipe Mécanismes moléculaires et régulation épigénétique des réarrangements du génome chez les ciliés.

Cliquer ICI pour fermer

Dernière mise à jour : 24/08/2016