Accueil/ expose
Simone Weil et le machiavélisme politique au XXe siècle
samedi 16 mai 2009

Loading the player ...
Descriptif

Colloque Simone Weil et la philosophie du XXe siècle

On ne peut comprendre ni Simone Weil sans la philosophie, ni la philosophie du XXe siècle – et pas seulement en France – sans Simone Weil. Telle est la double hypothèse de ce colloque qui se tient à la charnière des célébrations du centenaire de sa naissance, en 2009. Qu’il s’agisse du mysticisme, de l’action politique et des autres aspects qui frappent tous ses lecteurs dans sa vie et son œuvre, aucun ne peut se comprendre chez Simone Weil sans la philosophie, à la fois dans sa dimension éternelle et dans la nouveauté qui est celle de sa pensée. C’est ce qui assure aussi sa place – centrale – dans le siècle, dans tous les domaines, de la métaphysique à la politique, selon le parcours de nos deux journées, lequel passe aussi par la science et la morale. Le colloque comprend également deux tables rondes sur ses relations avec divers penseurs philosophiques et politiques du XXe siècle et un séminaire de lecture libre des Écrits de Marseille.


Du machiavélisme de Simone Weil, et des contradictions du pouvoir politique. L'objet de cette conférence est d'indiquer la place de la philosophie de Simone Weil dans la pensée politique machiavélienne du XXe siècle, qui tient moins à une adhésion et une filiation revendiquée de sa part qu’à sa pratique lucide de la réflexion politique conjoncturelle. Et peut-être, est-ce, paradoxalement, parce que Simone Weil se résout à contre-cœur à être machiavélienne qu’elle l’est véritablement.

Voir aussi


  • Table ronde autour de Les Bienveill...
    Francis Wolff, Catherine Coquio, Valérie Gérard, Jean-Charles Darmon, Pierre Assouline, Sophie Coeuré, Bertrand Ogilvie
  • Expérience morale, expérience politique...
    Valérie Gérard
  • Clement Greenberg and photography
    Robin Kelsey
  • Simone Weil et Husserl : convergences
    Maria Villela-Petit
  • Simone Weil, Levinas, le déracinement d...
    Jöel Janiaud
  • L’obligation dans l’enracinement
    Frédéric Worms
Auteur(s)
Valérie Gérard
École normale supérieure
Chargée de recherches

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Institutions : Ecole normale supérieure

Cursus :

Valérie Gérard est ancienne élève de l'ENS-Ulm, agrégée et docteur en philosophie. Elle a soutenu  à l'Université de Lille 3 en 2008 une thèse intitulée Critique de l'autarcie morale. Sur les conditions extérieures du rapport à soi

Cliquer ICI pour fermer
Annexes
Téléchargements :
   - Télécharger l'audio (mp3)

Dernière mise à jour : 31/10/2011