Accueil/ expose
Destruction environnementale : prise de responsabilité et dissonance cognitive
vendredi 04 décembre 2015

Loading the player ...
Descriptif

Table-ronde réunissant Pierre-Louis Choquet et Albert Moukheiber dans le cadre des conférences de Sciences cognitives et d'Ecologie organisées par Scalp ! (Association de doctorants de l’ENS), en collaboration avec le DEC, lors de la COP 21.

De nombreux acteurs individuels et entreprises ont une influence directe ou indirecte sur la crise environnementale. Par ailleurs, ces mêmes individus peuvent avoir des croyances, émotions ou comportements favorables à l’environnement. Cette tension peut être analysée à la lumière du phénomène de la dissonance cognitive : les conflits cognitifs génèrent en effet un inconfort que les individus tendent à minimiser par des modifications dans leurs croyances, comportements, émotions etc. L’enjeu de cette table ronde est d’examiner, par le biais d’exemples concrets, la possibilité d’une application de ces théories de la dissonance cognitive aux cas des acteurs impliqués dans la destruction environnementale, et ainsi de questionner leur responsabilité.

 

Voir aussi


  • Aucun exposé du même auteur.
  • Can shame save the Earth? / 1
    Jennifer Jacquet
  • La cognition humaine face à la crise éco...
    Annamaria Lammel, Eric Guilyardi, Barbara Bonnefoy
  • Can shame save the Earth? / 2
    Gloria Origgi, Jennifer Jacquet
Auteur(s)
Albert Moukheiber

Psychologue clinicien

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Albert Moukheiber est psychologue clinicien et postdoctorant à la fondation FondaMental

Cliquer ICI pour fermer
Choquet Pierre-Louis
Université d'Oxford
Doctorant

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Pierre-Louis Choquet est Doctorant à la School of Geography and the Environment de l’Université d’Oxford

Cliquer ICI pour fermer
Annexes
Téléchargements :
   - Télécharger l'audio (mp3)

Dernière mise à jour : 29/01/2016