Accueil/ expose
Les premiers textes de Thom en biologie et linguistique : 1966-1970
lundi 18 janvier 2016

Loading the player ...
Descriptif

Exposé de Jean Petitot dans le cadre du "Séminaire de philosophie et mathématiques 2016 ayant pour thème "passion des formes: le qualitatif en mathématiques".

Au milieu des années 1960, René Thom commença à rédiger ses premiers textes sur les applications à la morphogenèse en biologie et à la syntaxe actantielle en linguistique de la théorie des déploiements universels de singularités de fonctions differentiables et de la stabilité structurelle.

Voir aussi


  • Aucun exposé du même auteur.
  • Alexandre Grothendieck : une occasion po...
    Pierre Lochak
  • Les mathématiques comme activité discont...
    Pierre Cassou-Noguès
  • Poincaré chez Duchamp
    Élie During
  • La construction de l’espace-temps : intu...
    Élie During
  • La conception scientifique-philosophiqu...
    Mioara Mugur-Schächter
  • L’imagination transcendantale en mathéma...
    Frédéric Patras
  • Hilbert’s finitism and the problem of qu...
    Rossella Lupacchini
  • Croisements fondationnels mathématiques/...
    Annick Lesne
  • Recherches de liens conceptuels entre l'...
    Julien Page
  • L'invention de l'espace chez les Grecs
    David Rabouin
  • Domicilier l'espace : mathématiques et p...
    Jean-Michel Salanskis
  • Le structuralisme esthétique de Poincar...
    Gerhardt Heinzmann
  • Espaces invisibles : méditation sur la d...
    Joël Merker
  • La géométrie : deux ou trois choses que ...
    Daniel Perrin
  • Aspects topologiques et géométriques du ...
    Gérard Ligozat
  • Vous avez dit « qualitatif » ?
    Alain Chenciner
Auteur(s)
Jean Petitot
Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales
Philosophe / Mathématicien

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Jean Petitot est directeur d'études au Centre d'Analyse et de Mathématique Sociales (CAMS) de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et fut directeur du Centre de Recherche en Épistémologie Appliquée (CRÉA) de l'École polytechnique de 2000 à 2006. De 2006 à 2009 il a été professeur au département d'humanités et de sciences sociales de l'École polytechnique.


Ses travaux portent sur l'épistémologie des mathématiques et de la physique mathématique, les modèles morphodynamiques cognitifs et connexionnistes, les systèmes complexes, la géométrie différentielle, la phénoménologie naturalisée.


Il a également travaillé sur la généalogie théorique du structuralisme, mettant l'accent sur l'existence, à côté de l'origine linguistique bien connue, d'une filiation naturaliste et morphodynamique présente surtout chez Lévi-Strauss. Dans ce contexte, il s'est intéressé aux incursions de l'anthropologue dans la formalisation mathématique, et notamment à la formule canonique du mythe.


Il est fait Chevalier de l'Ordre national du Mérite en 1998.

Cliquer ICI pour fermer
Annexes
Téléchargements :
   - Télécharger l'audio (mp3)

Dernière mise à jour : 19/04/2016