Accueil/ expose
Républiques et républicanismes en époque moderne : traditions, modifications, bouleversements
jeudi 24 novembre 2016

Loading the player ...
Descriptif

Exposé de Thomas Maissen lors de l'inauguration du Centre européen d’études républicaines (CÈDRE).

Républiques et républicanismes en époque moderne : traditions, modifications, bouleversements

Au XVIe siècle, les États européens de Venise à la France étaient encore décrits  comme des constitutions mixtes modérées avec un élément monarchique ou  aristocratique prédominant selon les cas. La triade aristotélicienne fondamentale monarchie-aristocratie-démocratie imprégnait encore fortement les débats  constitutionnels souvent purement théoriques du XVIIe siècle. Le concept de  souveraineté faisait toutefois de la question de savoir si le monopole du pouvoir  devait revenir à un individu ou à un collectif la principale question politique. En  conséquence, la monarchie traditionnelle, modérée par des discussions avec les  différents ordres ou « mixte », perdit de plus en plus de son importance. C’est dans ce  contexte que l’opposition de la monarchie (absolue) et de la république ne se formait  pas seulement dans la théorie politique, mais aussi dans la société des États qui  s’organisait à partir de 1648. Le rôle des républiques comme Venise, les Provinces  Unies et la Confédération y était contesté par les têtes couronnées, aussi à cause de  l’expérience des révoltes autour des années 1650 dans beaucoup de pays. Cette  contribution poursuivra les débats, aussi dans leur référence aux modèles antiques,  jusqu’au nouveau concept de la séparation des pouvoirs que Montesquieu développa à  partir du modèle britannique, tout en acceptant la souveraineté et donc renonçant, lui  aussi, à l’idée d’une constitution mixte. La séparation des pouvoirs devint l’élément  clé de la république moderne, conçue par les révolutionnaires américains et français ou par Kant. 

Voir aussi


  • Aucun exposé du même auteur.
  • Républicanisme critique et religion
    Cécile Laborde
  • Les fondements économiques de la notion ...
    Manuela Albertone
  • Situating republican liberty
    Quentin Skinner
  • Montesquieu, critique du républicanisme...
    Céline Spector
  • Neo-republicanism versus neo-liberalism
    Philip Pettit
  • Républicanisme et social démocratie : qu...
    Jean-Fabien Spitz
  • La République sans les républicains
    Vincent Peillon
  • République et démocratie post-électoral...
    Pierre Rosanvallon
  • Le républicanisme contemporain à l’épreu...
    Marie Garrau
  • La République face à la revendication id...
    Philippe Portier
  • Se faire reconnaître pour mieux disparaî...
    Anne Verjus
  • Le républicanisme suisse, entre héritag...
    Antoine Chollet
  • Premières traditions et expériences répu...
    Javier Fernández Sebastián
  • Le républicanisme des droits
    Christopher Hamel
  • Qu’est-ce que la “République” des Provin...
    Catherine Secretan
  • La République florentine à la fin du Moy...
    Ilaria Taddei
  • La République et les minorités religieus...
    Patrick Cabanel
  • Droit à l’existence et allocation univer...
    Yannick Bosc
  • Une économie politique populaire pour un...
    Florence Gauthier
  • 1848 et l’invention d’un républicanisme ...
    Samuel Hayat
  • Le républicanisme social avant la Républ...
    Stéphanie Roza
  • L’individu solidaire : sur la conceptio...
    Serge Audier
  • Génie national ou transferts de savoirs ...
    Alexandre Fontaine
  • Le spirituel de l’État républicain
    Marie-Claude Blais
  • L’école dans la République: passé/présen...
    Benoît Falaize, Olivier Loubes
Auteur(s)
Thomas Maissen
Université de Heidelberg
Professeur

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Thomas Maissen est professeur d'histoire moderne à l'Université de Heidelberg et co-directeur du Pôle d'excellence " L' Asie et l' Europe dans un contexte mondial» . En Septembre 2013 , il est détaché en tant que directeur de l'Institut historique allemand de Paris.

Cliquer ICI pour fermer
Annexes

Dernière mise à jour : 07/02/2017