Accueil/ expose
Des sentinelles pour l'environnement : le cas de Hong Kong
mercredi 13 décembre 2017

Loading the player...
Descriptif

Conférence donnée par Frédéric Keck dans le cadre de la Chaire Géopolitique du Risque organisée par le département de Géographie de l'ENS, sur la notion de "sentinelle de l'enronnement".

Si Hong Kong s’est mobilisé contre la grippe aviaire en 1997, c’est parce que la menace d’un nouveau virus H5N1 passant des oiseaux aux humains s’accompagnait de celle qui était liée à la rétrocession à la Chine, soupçonnée de ne pas garantir la sécurité sanitaire de ses citoyens.
Une telle catastrophe a donné lieu à la mise en place d’un dispositif de sur veillance durable, qui s’est élargi avec le temps du local au global. Pour caractériser ce dispositif, je recourrai au terme « sentinelle sanitaire», souvent employé par les acteurs de la surveillance.

La notion de sentinelle ne désigne pas seulement des « lanceurs d’alerte » capables de faire remonter des signes de danger pour élaborer une vigilance généralisée  mais désigne aussi un collectif aux frontières du vivant, dépistant dans une espèce animale un agent infectieux ou toxique  transmissible à une autre espèce. Je définirai ainsi une sentinelle sanitaire comme un collectif associant une menace locale à une frontière  naturelle de manière à l’articuler à d’autres frontières politiques dans un dispositif de sécurité global.

Voir aussi


  • Les relations hommes-animaux chez Lévi-S...
    Frédéric Keck
  • Girard et Lévi-Strauss face aux maladie...
    Frédéric Keck
  • Debate : Anthropology comes to life
    Frédéric Keck, Tim Ingold
  • Sartre et le structuralisme
    Frédéric Keck, Raoul Moati, Gildas Salmon, Patrice Maniglier
  • L’interdisciplinarité dans les recherche...
    Frédéric Worms, Frédéric Keck, Florence Weber, Jean-Pierre Dupuy, Francis Chateauraynaud, Sylvie Taussig, Christian Thimann, Raphaëlle Nollez-Goldbach, Amélie De Montchalin
  • La gouvernementalité algorithmique ou l'...
    Antoinette Rouvroy
  • Is the World Less Risky with Trump in Ch...
    Mark Blyth
  • La société de l'incertitude
    Magali Reghezza-Zitt
  • Rights to do grave wrong
    Mark Osiel
  • Insurance and war: a modern politics of ...
    Luis Lobo-Guerrero
  • Mondialisation, conspirationnisme et rel...
    Haoues Seniguer
  • Biological Risks in the 21st Century
    Stefan Elbe
  • Toward a Postcolonial Theory of the Poli...
    Ranabir Samaddar
  • L’interdisciplinarité dans les recherche...
    Frédéric Worms, Frédéric Keck, Florence Weber, Jean-Pierre Dupuy, Francis Chateauraynaud, Sylvie Taussig, Christian Thimann, Raphaëlle Nollez-Goldbach, Amélie De Montchalin
  • Inauguration de la Chaire Géopolitique d...
    Marc Mézard, Peter Burgess
  • Qu’est-ce que la « géopolitique du risqu...
    Peter Burgess
  • Insuring life - Value, Security and ris...
    Luis Lobo-Guerrero
  • Risk and uncertainly
    Karen Lund Petersen
  • Regard du juriste sur la gestion d'un ri...
    Jean-Sylvestre Bergé
  • Crise et incertitude(s)
    Magali Reghezza-Zitt
  • Becoming indigenous: how to live with ri...
    Julian Reid
  • Algorithmic Uncertainty
    Louise Amoore
  • Biological Risks and Global Health Secur...
    Stefan Elbe
Auteur(s)
Frédéric Keck
CNRS/EHESS/ Laboratoire d’anthropologie sociale
Chercheur - Chargé de recherches

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Frédéric Keck a étudié la philosophie à l’Ecole Normale Supérieure et à l’Université Lille III, et l’anthropologie à l’Université de Californie Berkeley. Il a publié un ensemble de travaux sur l’histoire de l’anthropologie française dans ses relations avec la philosophie (Comte, Lévy-Bruhl, Durkheim, Bergson, Lévi-Strauss). Depuis son entrée au CNRS, il a effectué des enquêtes ethnographiques sur les crises sanitaires liées aux maladies animales : ESB, SRAS, grippes « aviaire » et « porcine ».

Ses travaux portent plus généralement sur les normes de « biosécurité » appliquées aux humains et aux animaux, et sur les formes de prévision qu’elles produisent à l’égard des catastrophes sanitaires et écologiques. Ils se situent au croisement de l’histoire des sciences, de la sociologie des risques et de l’anthropologie de la nature.

(source : EHESS : http://las.ehess.fr/document.php?id=659)

En Février 2014, Frédéric Keck est nommé directeur du département de la Recherche et de l’Enseignement du musée du quai Branly.

Cliquer ICI pour fermer
Annexes
Téléchargements :
   - Télécharger la vidéo
   - Télécharger l'audio (mp3)

Dernière mise à jour : 06/02/2018