Accueil/ expose
Penser le politique en langue amérindienne ?
mercredi 13 décembre 2017

Loading the player ...
Descriptif

Conférence dans le cadre du cycle L’humain, singulier et pluriel. Nouvelles frontières de l’anthropologie, organisé par Benoît de L’Estoile (Professeur d’anthropologie à l’Ecole normale supérieure - Département de sciences sociales).

Par Capucine Boidin, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 - Institut des Hautes études d’Amérique Latine, CREDA

Voir aussi


  • Aucun exposé du même auteur.
  • Préserver ? Des espèces menacées aux pat...
    Nélia Dias
  • Voyages mentaux : l’exploration chamaniq...
    Charles Stépanoff
  • Le corps, meilleure image de l'âme ? Voi...
    Anne-Christine Taylor
Auteur(s)
Capucine Boidin
Université Sorbonne Nouvelle Paris 3
Maître de conférence

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Maître de conférences à la Sorbonne Nouvelle Paris 3 – IHEAL, Capucine Boidin enseigne également le guarani à l’INALCO. Ancienne élève de l’ENS Cachan, elle a suivi une double licence en sociologie et en économie internationale, avant de faire une maîtrise de sociologie politique,un DEA

Elle poursuit actuellement ses recherches en anthropologie historique sur les archives en guarani grâce à un projet ANR nommé LANGAS (Langues Générales d’Amérique du Sud XVII-XIX, quechua, guarani, tupi), qu’elle codirige avec César Itier, professeur de quechua à l’INALCO (2011-2015).

Cliquer ICI pour fermer
Annexes
Téléchargements :
   - Télécharger l'audio (mp3)

Dernière mise à jour : 23/02/2018