Accueil/ expose
Les chercheurs en modélisation numérique de l’atmosphère
mardi 04 octobre 2022

Loading the player...
Descriptif

Conférences de Marie-Hélène Pépin (Météo France) et Reinhard Gressel (sociologue, ancien chargé de recherches à l'IFFSTAR) dans le cadre du séminaire "Perception du climat : Les "grandes figures" de la météorologie et du climat ", proposé par le CERES (Centre de formation sur l’environnement et la société) de l'ENS.  

Cette première séance conjoint deux interventions autour des chercheurs en modélisation numérique de l'atmosphère.

Intervention de Marie-Hélène Pépin
Cette première séance est consacrée à plusieurs grands noms de la prévision numérique du temps et aux impacts de leurs découvertes sur le métier de météorologiste. Si les équations de la dynamique de l'atmosphère sont connus depuis la fin du XIXe, il faudra presque un demi-siècle pour que l'idée de les résoudre par une approche mathématique, idée défendue par Wilhem Bjerknès (1904) et Lewis Fry Richardson (1922), devienne en 1950 une réalité grâce à Jule Charney. Collègue de ce dernier au MIT, le mathématicien Edward Lorenz (1960) prouve le comportement chaotique de l'atmosphère et permet à la prévision d'ensemble d'émerger. Florence Rabier, pour sa part, réussit à introduire les observations satellitaires dans les modèles de prévision européens dans les années 90.Toutes ces avancées scientifiques ont fait considérablement évoluer les métiers de la météorologie mais, et, c'est ce qui est intéressant, sans véritable rupture.

Intervention de Reinhard Gressel
La prévision météorologique doit pouvoir s'appuyer sur des observations nombreuses produits dans un premier temps par un réseaux de stations denses, des ballons de sonde etc. Les prévisions s'appuyaient alors sur un laborieux déchiffrage des observations, le pointage des relevés sur des cartes, le traçage des fronts, etc.
Apparaissent alors de nouvelles formes d'acquisition de données par les radars de précipitation, puis les images satellites. L'introduction des moyens de calcul par des ordinateurs de plus en plus puissants permet d'intégrer ces observations dans le travail de prévision. Toutefois l'élaboration des prévisions reste un travail éminemment collectif qui s'appuie sur la contribution de nombreux professionnels.
Les formes de rapport avec les utilisateurs de ces prévisions, qu'il s'agisse de la puissance publique, d'institutions plus ou moins privées voire le grand public sont pour les prévisionnistes un enjeux considérable.



Auteur(s)
Reinhard Gressel

Sociologue

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Reinhard Gressel est sociologue, ancien chargé de recherches à l'IFFSTA.

Cliquer ICI pour fermer
Marie-Hélène Pépin
Météo France
Responsable de la documentation à Météo France

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Marie-Hélène Pépin est en charge du département Documentation à.Météo France.

Cliquer ICI pour fermer
Annexes
Téléchargements :
   - Télécharger la vidéo

Dernière mise à jour : 27/10/2022