Accueil/ expose
Etudes francophones, théories postcoloniales : deux solitudes ?
vendredi 25 mai 2012

Loading the player ...
Descriptif

Conférence donnée dans le cadre du séminaire Littératures et théories postcoloniales coordonné par Laetitia Zecchini (CNRS/ARIAS) et Lise Guilhamon (Versailles/ St Quentin)

Exposé de Dominique Combe

"Dans Two Solitudes, en 1945, le romancier Hugh MacLennan représente le conflit entre les communautés francophones et anglophones dans la société canadienne. A l’ère des migrations transatlantiques et des mégapoles mondialisées, la question des communautés et du dialogue des langues et des cultures se pose de manière plus aiguë encore, malgré la politique officielle des « accommodements raisonnables » et du multiculturalisme. Au-delà même du Canada, les littératures, les critiques et les théories littéraires nationales de langue française entretiennent des relations complexes et souvent difficiles avec une pensée anglophone mondialisée. Un malentendu persistant divise ainsi théories postcoloniales du monde anglophone et critique francophone, encore souvent hostile – surtout en France - à une approche interdisciplinaire jugée trop générale et, surtout, idéologique. Le rapport au texte est sans doute l’une des raisons majeures de ce malentendu. La critique postcoloniale tend parfois à traverser formes et genres pour accéder directement aux idéologies et aux situations socio-politiques qui président à la naissance des textes. Elle a pourtant recours à des éléments d’analyse qui peuvent nourrir une poétique qui intègre la genèse des oeuvres : l’univers colonial comme « discours », les procédés d’intertextualité et de réécriture, le rôle du bilinguisme et des langues en général dans la définition d’un corpus spécifique, etc. Cette possible convergence entre la génétique, la poétique et les études postcoloniales, outre sa portée heuristique, devrait permettre un bilan critique, à distance, de l’apport des théories postcoloniales et rapprocher ainsi études francophones et études anglophones."

Voir aussi


  • Sartre et l'Afrique
    Dominique Combe, Nadia Yala Kisukidi, Salim Abdelmadjid, Valentin-Yves Mudimbe, Romuald Fonkoua, Alice Cherki
  • Inauguration de la salle Assia Djebar
    Frédéric Worms, Dominique Combe, Marc Mézard, Marc Porée
  • Culture, classe et race – Inde spirituel...
    Guillaume Bridet
  • Le concept d’hybridité dans les études p...
    Vanessa Guignery
  • Stratégies discursives dans les revues c...
    Lotte Arndt
  • Glissements de terrain dans l’interface ...
    Marta Dvorak
  • Engagement et résistance dans les écrit...
    Aude Dieudé
  • Ecriture des caraïbes : traversées litté...
    Louis-Philippe Dalembert, Daniel Maximin, Ombeline De Saint-Louvent
  • La théorie de la littérature selon Salma...
    Alexis Tadié
  • Écrire dans l’urgence ou la politique d...
    Claire Gallien
Auteur(s)
Dominique Combe
Ecole normale supérieure
Professeur

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Institutions : Ecole normale supérieure

Cursus :

Dominique Combe, ancien élève de l’ENS, ancien pensionnaire de la Fondation Thiers, agrégé de Lettres modernes et docteur d’Etat en littérature française est Professeur de Théorie de la littérature au département Littérature et Langages (LILA) à l'ENS.

Il enseigne la poétique et la théorie littéraire, la littérature française des XIXe et XXe siècles, les littératures francophones et postcoloniales. Nommé à l’ENS en 2010, il a été successivement Professeur à l’Université d’Avignon (1988-93), à l’Université de Fribourg en Suisse (1993-97), à la Sorbonne Nouvelle-Paris III (1997-2010), en délégation à l’Université d’Oxford au Wadham College (2007-2010). Ses recherches portent sur la théorie littéraire et la poétique des genres, les relations entre littérature et philosophie, la poésie française et les littératures francophones des XIXe et XXe siècles. 

Cliquer ICI pour fermer
Annexes
Téléchargements :
   - Télécharger l'audio (mp3)

Dernière mise à jour : 17/09/2012