Accueil/ expose
Can shame save the Earth? / 1
lundi 07 décembre 2015

Loading the player ...
Descriptif

Conférence de Jennifer Jacquet​ dans le cadre des tables rondes de Sciences cognitives et d'Ecologie organisées par Scalp ! (Association de doctorants de l’ENS), en collaboration avec le DEC, lors de la COP 21.

On considère souvent que la manière la plus efficace et naturelle de favoriser des comportements écologiques est de recourir d’un côté à des incitations financières et de l’autre à la contrainte légale. Toutefois, ces mesures se révèlent insuffisantes et l’utilisation d’autres leviers apparait comme nécessaire. S’appuyant sur le caractère intrinsèquement social des êtres humains, les recherches en sciences cognitives, et notamment en psychologie sociale, ont démontré l’importance de la réputation dans la détermination des comportements. En particulier, le souci de préservation de l’image de soi s’avère être un levier efficace. Ces mêmes mécanismes pourraient-ils être utilisés pour favoriser l’adoption d’attitudes écologiques par les organisations collectives ? L’enjeu de cette table ronde est de discuter le potentiel de ces ressorts sociocognitifs.

Voir aussi


  • Can shame save the Earth? / 2
    Gloria Origgi, Jennifer Jacquet
  • Destruction environnementale : prise de ...
    Choquet Pierre-Louis, Albert Moukheiber
  • La cognition humaine face à la crise éco...
    Annamaria Lammel, Eric Guilyardi, Barbara Bonnefoy
  • Can shame save the Earth? / 2
    Gloria Origgi, Jennifer Jacquet
Auteur(s)
Jennifer Jacquet
Université de New-York
Professeure

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Jennifer Jacquet est Chercheuse et professeure au département d’Etudes Environnementales à l’Université de New York.

Cliquer ICI pour fermer
Annexes
Téléchargements :
   - Télécharger l'audio (mp3)

Dernière mise à jour : 27/01/2016