Accueil/ expose
Roms en (bidon)villes. Quelle place pour les migrants précaires aujourd'hui ?
vendredi 11 février 2011

Loading the player ...
Descriptif

Martin Olivera, chercheur spécialiste des Roms de Roumanie et également investi en tant que formateur dans le secteur social en Seine-Saint-Denis associe ici une expérience de terrain du quotidien des Roms en villes (insalubrité, déni de droits sociaux...) telle que l'approfondissent de nombreuses associations à Paris ou en province, à une connaissance des modes de vie et de vivre-ensemble de certaines communautés Roms dans leur pays d'origine.
"Le « problème » Rom appelle automatiquement des clichés dont il est difficile de se départir; il est devenu courant de croiser dans nos villes un enfant agile ou geignard tendant une main suppliante, il est l'enfant Rom par excellence. Comme lui, des familles entières survivent dans des conditions de vie indignes, tout près de nous et la tendance première est de les ignorer. Pourtant, ce regard que nous portons sur une communauté identifiée à tort comme un tout unifié, induit par lui-même une mise à l'écart qui n'est pas admissible."

Voir aussi


  • Aucun exposé du même auteur.
  • Mutation du travail et nouvelles classe...
    Christian Baudelot
  • De la précarité sociale à l’auto-exclusi...
    Jean Furtos
Auteur(s)
Martin Olivera
CITERES (Tours)
Sociologue/Ethnologue/aAnthropologue

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Ethnologue, Martin Olivera est docteur de l’université Paris Ouest-Nanterre. Membre de l’Observatoire européen Urba-rom (fondé en 2009) qui s’intéresse aux politiques publiques en direction des groupes dits roms/tsiganes, il est également formateur en Seine-Saint-Denis auprès des professionnels du secteur social (association Rues et Cités).

Cliquer ICI pour fermer

Dernière mise à jour : 03/04/2012