Accueil/ expose
Mesurer le temps dans la vie quotidienne des Romains
vendredi 22 novembre 2019

Loading the player...
Descriptif

Conférence de Richard J.A. Talbert, éminent spécialiste de l’histoire romaine, dans le cadre du séminaire « Géographie historique et géoarchéologie » (AOROC)

La recherche effectuée et publiée dernièrement par Richard Talbert sur les cadrans solaires a montré l’importance de la connaissance de l’heure dans la vie quotidienne des Romains. C’est pourquoi un de ses intérêts actuels est de comprendre comment, quand et pourquoi cette préoccupation est devenue la norme dans le monde romain, alors qu’elle ne l’avait pas été dans les sociétés du Proche-Orient, de l’Egypte et de la Grèce ancienne, là même où ce mode de connaître l’heure exacte a été inventé. Il s’agit d’un cas de transfert culturel jamais étudié auparavant.

Auteur(s)
Richard J.A. Talbert

Historien

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Richard J.A. Talbert, éminent spécialiste de l’histoire romaine, est aujourd’hui la référence mondiale en géographie historique et en histoire de la géographie antique (ayant, entre autres, dirigé le plus important atlas historique de l’Antiquité, le Barrington Atlas of the Greek and Roman World, Princeton, 2000, édité la plus importante carte transmise depuis l’Antiquité, la Table de Peutinger, et apporté une contribution essentielle au développement des Digital Humanities).

Pendant les dernières années, Talbert a diversifié ses enquêtes sur l’histoire des sciences, en intégrant des objets négligés auparavant – comme les cadrans solaires portatifs qui illustrent les transferts des savoirs astronomiques et géographiques des Grecs aux Romains, dans différents endroits de l’Empire et chez des personnes de différentes classes sociales.
Il est également la référence incontournable pour les chercheurs et les maisons d’édition qui s’attaquent à la retraduction des Classiques dans la langue anglaise du XXIe siècle – d’où son projet sur Pline l’Ancien . Mais, surtout, Richard Talbert a passé les dernières années en travaillant sur la réception de la géographie antique dans l’Allemagne du XIXe siècle.
 Il a parcouru le monde à la recherche des archives lui permettant de reconstituer le parcours de Heinrich et Richard Kiepert, auteurs des cartes historiques qui font encore autorité pour l’histoire ancienne et moderne de beaucoup de régions de la Turquie.

Cliquer ICI pour fermer
Annexes
Téléchargements :
   - Télécharger la vidéo

Dernière mise à jour : 24/01/2020