Accueil/ expose
Refaire l’Italie. L’expérience de la gauche libérale (1992–2001)
lundi 09 novembre 2009

Loading the player...
Descriptif

À propos du livre Refaire l’Italie. L’expérience de la gauche libérale (1992–2001) publié sous la direction de Piero Caracciolo, avec une préface de Marc Lazar (Éditions rue d’Ulm, 2009).

Après l’effondrement des partis politiques qui l’ont gouvernée depuis la Deuxième Guerre mondiale, l’Italie entre en 1992 dans une phase de crise, attirant l’attention des citoyens et des médias sur l’ampleur de la corruption politique, la faiblesse de l’État face à la mafia et la situation désastreuse des finances publiques. Pour "refaire le pays", des gouvernements constitués d’hommes de gauche ouverts au libéralisme et de libéraux accessibles aux exigences de l’égalitarisme s’attellent alors à une série de grandes réformes, qui se poursuivront, cohérentes, jusqu’en 2001. Administration, économie, soutien aux régions méridionales, école et université, immigration – le chantier de ce renouveau est vaste et complexe, dans un contexte politique en pleine mutation (évolution des partis de gauche, poussée de la Ligue du Nord)... Ces réformes ont tenté de substituer des règles impartiales au contrôle étatique et clientéliste des processus sociaux, avec des résultats significatifs : privatisations, libéralisations, nouvelle définition des rapports entre politique et administration, décentralisation active. L’expérience analysée ici est replacée dans l’histoire de chacun des domaines concernés, ce qui fait de ce livre, outre une étude approfondie de la décennie 1992–2001, un véritable guide de civilisation italienne. Enfin, le cas italien est d’un intérêt décisif pour une réflexion plus générale, en France et en Europe, sur les défis que doit relever la gauche libérale.

Après un mot d’accueil par Laure Léveillé, directrice de la Bibliothèque des lettres de l’ENS, puis une introduction au débat par Monique Canto-Sperber, directrice de l’ENS, les participants engagent le débat entre eux, Piero Caracciolo et la salle. La séance est conclue par Lucie Marignac, directrice des Éditions rue d’Ulm-Presses de l’ENS.

Voir aussi


  • Problèmes éthiques dans les sciences de ...
    Jean-Pierre Changeux, Monique Canto-Sperber, Maxime Seligmann, Véronique Fournier
  • Nuit de la philosophie 2010
    Monique Canto-Sperber
  • Les reporters de guerre entre observatio...
    Gilles Pécout, Emmanuel Laurentin, Pierre Barbancey, Renaud Girard, Jean-Pierre Perrin, Jon Swain
  • Périodisations, ruptures et révolutions...
    Gilles Pécout
  • Sartre et l’Italie
    Gilles Pécout, Angelo D’Orsi, Didier Francfort, Marco Pacioni, Judith Revel
  • Le rire de Nasser
    Gilles Pécout, Tewfiq Aclimandos
  • Le bombardement de Guernica, événement, ...
    Angelo D’Orsi
  • Aucun exposé du même événement.
Auteur(s)
Alain Bergounioux
OURS
Président - Inspecteur général d’histoire

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Alain Bergounioux, historien, inspecteur de l’Éducation nationale, président de l’OURS (Office Universitaire de Recherche Socialiste), il est membre des organismes centraux du PS depuis 1993.

Cliquer ICI pour fermer
Monique Canto-Sperber
École normale supérieure
Directrice de l'ENS

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Institutions : Ecole normale supérieure

Cursus :

Monique Canto-Sperber, est une philosophe française. Elle s'intéresse à la philosophie antique (Platon notamment), à l’histoire des idées morales et à la philosophie morale et politique contemporaines.

Elle a occupé plusieurs postes universitaires avant  d'entrer comme directeur de recherche au CNRS.

Monique Canto-Sperber a siégé dans de nombreux conseils et commissions, a présidé la commission de philosophie du Centre  national des lettres et a été vice-présidente du Comité  Consultatif National d' Ethique. Elle est également productrice à France Culture.

Depuis 2005, elle dirige l'Ecole normale supérieure. Elle est depuis 2011 porteur juridique du projet Paris Sciences et Lettres, Initiative d'excellence francilienne lauréate des appels à projet du Commissariat Général à l'Investissement.
Elle a publié de nombreux ouvrages traduits en plusieurs langues.

 

Cliquer ICI pour fermer
Piero Caracciolo
École normale supérieure
Professeur

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Piero Caracciolo a longtemps été lecteur à l’université de Lille III où il a enseigné la civilisation italienne contemporaine. Depuis 1989, il est chargé de cours à l’École normale supérieure où il enseigne la langue italienne et organise un séminaire sur l’histoire récente de l’Italie.

Cliquer ICI pour fermer
Sabino Cassese
Cour constitutionnelle d’Italie
Professeur

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Sabino Cassese est membre à la cour constitutionnelle italienne. Ancien ministre italien de la Fonction publique dans le gouvernement Ciampi, et professeur à l’Université de Rome "La Sapienza" et membre de la Cour constitutionnelle italienne (Corte costituzionaledella Repubblica italiana).

Considéré comme un expert en droit administratif, il a également effectué des recherches dans l'histoire de la pensée administrative et juridique, la science de l'administration, le droit public et droit comparé de l'économie.

Il a contribué de façon importante à améliorer l'opinion publique européenne, en tant que président du Groupe européen d'administration publique de 1987 à 1991, puis a travaille avec l'OCDE sur la réforme de l'administration publique dans les pays d'Europe centrale et orientale.

Cliquer ICI pour fermer
Angelo D’Orsi
Université de Turin
Professeur

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Angelo D’Orsi est professeur à l’université de Turin et président de FestivalStoria.

Cliquer ICI pour fermer
Gilles Pécout
École normale supérieure
Directeur d'études - Professeur des Universités

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Directeur du département d’histoire de l’ENS,  Gilles Pécout est professeur des universités à l’Ecole normale supérieure et directeur d’études à l’Ecole pratique des Hautes Etudes (SHP-Sorbonne) où il est titulaire de la chaire « Histoire politique et culturelle de l’Italie et de l’Europe méditerranéenne au XIXe siècle ».

Ancien élève de l’ENS, agrégé d’histoire et ancien membre de l’Ecole française de Rome, il a été assistant d’histoire des relations internationales à l’Institut d’études politiques de Paris, chargé de conférences à l’EHESS, maître de conférences (1992) avant d’être élu professeur à l’ENS en 2002. Il est membre du Conseil d’administration de l’ENS et membre du Conseil scientifique de l’Institut d’Etudes Avancées de Paris (IEA) . Ancien membre du Conseil de direction scientifique de l’Université franco-italienne, il siège actuellement aux Conseils scientifiques des doctorats des universités de Pise, de Naples (Orientale) et de Lisbonne et est membre du Conseil stratégique international de l’Université de Milan. Spécialiste d’histoire politique et culturelle de l’Italie du XIXème siècle.

Gilles Pécout dirige aux éditions Rue d'Ulm la collection ITALICA.

Cliquer ICI pour fermer
Annexes

Dernière mise à jour : 15/02/2012