Accueil/ expose
Problèmes éthiques dans les sciences de la vie et de la santé
lundi 08 mars 2004

Loading the player...
Descriptif

Cette séance, modérée par Monique Canto-Sperber a pour objet d'étudier l'exemplarité de la démarche éthique appliquée à des cas particulier issus des sciences de la vie et de la santé. Jean-Pierre Changeux, qui a été président du Comité national d'éthique, intervient sur le thème des cellules souches embryonnaires et de la toxicomanie. Maxime Seligmann parle de l'accès aux soins et des essais de médicaments, et Véronique Fournier aborde une nouvelle dimension de l'éthique, à l'inverse de la dimension universaliste étudiée jusqu'ici, et présente le travail sur le terrain, au quotidien.



Voir aussi


  • Les grands défis de la neuroscience au X...
    Jean-Pierre Changeux
  • Le récepteur de l’acétylcholine une pro...
    Jean-Pierre Changeux
  • L’Homme neuronal, trente ans après
    Jean-Pierre Changeux
  • Refaire l’Italie. L’expérience de la gau...
    Monique Canto-Sperber, Piero Caracciolo, Gilles Pécout, Alain Bergounioux, Angelo D’Orsi, Sabino Cassese
  • Nuit de la philosophie 2010
    Monique Canto-Sperber
  • Aucun exposé du même événement.
Auteur(s)
Monique Canto-Sperber
École normale supérieure
Directrice de l'ENS

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Institutions : Ecole normale supérieure

Cursus :

Monique Canto-Sperber, est une philosophe française. Elle s'intéresse à la philosophie antique (Platon notamment), à l’histoire des idées morales et à la philosophie morale et politique contemporaines.

Elle a occupé plusieurs postes universitaires avant  d'entrer comme directeur de recherche au CNRS.

Monique Canto-Sperber a siégé dans de nombreux conseils et commissions, a présidé la commission de philosophie du Centre  national des lettres et a été vice-présidente du Comité  Consultatif National d' Ethique. Elle est également productrice à France Culture.

Depuis 2005, elle dirige l'Ecole normale supérieure. Elle est depuis 2011 porteur juridique du projet Paris Sciences et Lettres, Initiative d'excellence francilienne lauréate des appels à projet du Commissariat Général à l'Investissement.
Elle a publié de nombreux ouvrages traduits en plusieurs langues.

 

Cliquer ICI pour fermer
Jean-Pierre Changeux
Collège de France
Professeur

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Professeur honoraire au Collège de France et à l’Institut Pasteur, membre de l’Académie des sciences, Jean-Pierre Changeux est un neurobiologiste connu pour sa recherche dans plusieurs domaines de la biologie, de la structure et de la fonction des protéines, du développement précoce du système nerveux jusqu’aux fonctions cognitives. Il a dirigé de 1967 à 2006 les laboratoires de neurobiologie moléculaire et de récepteurs et cognition à l’Institut Pasteur.

Cliquer ICI pour fermer
Véronique Fournier
Centre d’éthique clinique
Médecin cardiologue

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Cardiologue et médecin de santé publique, Véronique Fournier dirige le Centre d’éthique clinique de l’hôpital Cochin à Paris qui a été créé en 2002.

Cliquer ICI pour fermer
Maxime Seligmann

Professeur émérite

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Maxime Seligmann est immunologiste et hématologue.

Dès 1961, il dirige le laboratoire d'immunologie de l'Institut de recherches sur les maladies du sang puis de l'UER d'hématologie de l'université Paris VII ; il est directeur de l'unité 108 de l'INSERM à partir de 1968. Il siège en tant que membre élu au comité consultatif des universités de 1973 à 1975 et il est président de la sous-section d'immunologie de 1978 à 1982 ; il préside la commission scientifique spécialisée de l'INSERM de 1969 à 1975 puis de 1979 à 1983.

En 1981, il est chargé de mission auprès du ministre dans le cabinet d'Alain Savary jusqu'en en 1983.

Il est expert auprès de l'Organisation mondiale de la Santé et de l'Agence du médicament, membre de l'Organisation européenne de Biologie moléculaire (EMBO).

Il a pris sa retraite pour les activités de recherche à l'INSERM, au CNRS et à l'Université Paris VII en 1988, pour sa fonction hospitalière à Saint-Louis en 1993 et pour ses fonctions universitaires à Paris VII en 1996, date à laquelle il devient professeur émérite.

Cliquer ICI pour fermer
Annexes
Téléchargements :
   - Télécharger la vidéo

Dernière mise à jour : 08/10/2013