Accueil/ expose
Re-thinking Catalhoyuk (Turkey): Archaeological Excavations and Digital Perspectives
jeudi 17 octobre 2013

Loading the player...
Descriptif

Conférence du professeur Maurizio Forte,  dans le cadre du séminaire "Histoire et archéologie d'Orient et d'Occident", sur son projet de recherche actuel concernant l'utilisation de nouvelles technologies (laser, photogrammétrie, photomodélisation...) en archéologie.

Comme l’indique le titre de son exposé, Maurizio Forte démontre qu'a partir des reconstructions en 3D, qui sont à la base des visites virtuelles, on devrait parvenir à développer de vrais Cyber mondes, à la fois immersifs et interactifs. Grâce aux technologies numériques, ce ne sont pas seulement les constructions qui pourront être recrées mais également les relations entre les individus, les objets et les lieux qui seront  simulées.

The project “3D-Digging at Çatalhöyük” started in 2009-10 as on site digital experiment with the scope to record every phase of excavation in 3D using different technologies : laser scanning, computer vision and photogrammetry (image modeling). The final goal is to make the excavation process virtually reversible in a simulation environment at different levels, from laptop computers to virtual immersive systems.
In the last two years the project is focused on two main documentation levels : macro scale (all the excavations in the East mound, North and South shelters) by laser scanning ; micro-scale (the Neolithic house B89) by computer vision. In addition all the burials are systematically documented in 3D using image modeling techniques (Photoscan and Meshlab) and integrating all the data in GIS format (ArcGIS, QGIS).
Actually, the entire archaeological excavations on the East mound are totally recorded in 3D, paperless and georeferenced in the same virtual space. The project has also introduced 3D stereo visualization systems during the archaeological fieldwork in order to interact with 3D models along the excavation period. In 2012 the introduction of tablet PCs has actually reset all the digital drawing, field notes, mapping and 2D documentation in a complete digital format compatible with GIS and databases. More recently, a multidisciplinary team of Duke University has implemented all the virtual stratigraphy of a Neolithic house (B89) for the DiVE (Digital Immersive Virtual Environment) a fully immersive system of visualization and interaction. In the DiVE it is possible to virtually dig the house by browsing layers and archaeological datasets.

Voir aussi


  • Aucun exposé du même auteur.
  • Lions de Bactriane. Entre Méditerranée e...
    Pierre Leriche
  • Piétés septentrionales et sanctuaires mé...
    Stéphane Verger
  • Une chasse royale d'Alexandre au paradi...
    Paul Bernard
  • Un musée en photographie: un parcours da...
    Andréa Milanese
  • Archéologie au Tadjikistan
    Antonio Panaino, Andrea Gariboldi
  • Maisons des élites dans les provinces or...
    Julia Valeva
  • Recherches disciplinaires sur le site d...
    Abdelfattah Ichkhakh
  • L’Art des Situles ancien et l’idéologie ...
    Stéphane Verger
  • Colonisation grecque archaïque et urbani...
    Michela Costanzi
  • La Tène, site mythique de l’archéologie ...
    Thierry Lejars
  • 'Ariane, ma soeur, de quel amour blessé...
    Annie Bélis
  • Vesuviana . L’Alma Mater Studiorum à Pom...
    Antonella Coralini
  • Recherches sur le site de Kouass au Maro...
    Virginie Bridoux
  • Il secondo atto. La palingenesi dell'epi...
    Enrico Benelli
  • La plus ancienne épave de l’Océan Indie...
    Osmund Bopearachchi
  • Verso l’unità. Interferenze intercittadi...
    Enrico Benelli
  • Les 'rois du monde' : le Berry à l’âge d...
    Olivier Buchsenschutz
  • Le prince en sa demeure
    Massimo Osanna
  • La découverte d’un nouveau Bosphore
    Anca-Christina Dan, Hans-Joachim Gehrke, Udo Schlotzhauer
  • Grèce : La fouille de Kirrha (Phocide)
    Julien Zurbach, Raphaël Orgeolet
  • The garden palaces of Herod the Great
    Kathryn Gleason
  • La connectivité et les marges de l’espac...
    Nicholas Purcell
Auteur(s)
Maurizio Forte
Duke University
Professeur d'études classiques

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Maurizio Forte est professeur d'études classiques et en histoire de l'art à la Duke University. Ses recherches portent notamment sur l'archéologie virtuelle. Il est ainsi l'un des instigateurs reconnu du concept d’archéologie virtuelle qui pourrait s’appeler demain la Cyber-archéologie.

Cliquer ICI pour fermer
Annexes
Téléchargements :
   - Télécharger la vidéo
   - Télécharger l'audio (mp3)

Dernière mise à jour : 07/11/2013