Accueil/ expose
Qu'est-ce que l'imagination artificielle ?
lundi 25 septembre 2017

Loading the player...
Descriptif

Séance inaugurale du séminaire de recherche Postdigital 2017-2019 sur l'imagination artificielle à travers le prisme des sciences, de l'informatique, des technologies, de l'art contemporain et de la philosophie.
Organisateurs : Béatrice Joyeux-Prunel (ENS), Alexandre Cadain (ENS), Vincent Rioux (Pôle numérique, ENSBA).

Cette première séance introduira à cette notion problématique qui rentre en dialogue ou en concurrence avec l'intelligence artificielle. Il y sera question de la genèse du deep learning, de sa popularisation en 2015 par Google, Facebook et d'autres, de ses racines historiques, des images et des médias que produisent ces réseaux de neurones, du parcours proposé cette année et des intervenants qui viendront dans les mois à venir.

Voir aussi


  • Les Futurs de l'intelligence artificiell...
    Yann LeCun, Jean Ponce, Alexandre Cadain
  • Les Futurs de l'intelligence artificiell...
    Yann LeCun, Jean Ponce, Alexandre Cadain
Auteur(s)
Alexandre Cadain
Ecole normale supérieure
Co-directeur du programme Postdigital de l'ENS

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Institutions : Ecole normale supérieure

Cursus :

Alexandre Cadain est co-directeur du programme Postdigital de l'ENS, Cycle sur les mondes numériques de l’art contemporain. Ancien normalien, et diplômé d'HEC, il est codirecteur d'XPO Studio.

Cliquer ICI pour fermer
Grégory Chatonsky

Artiste

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Grégory Chatonsky est artiste.  Depuis 2006, il travaille à l'école des arts visuels et médiatiques de l'Université du Québec à Montréal UQAM). Il a étudié le multimédia aux Beaux-arts de Paris et la philosophie à l'université de la Sorbonne. Il a pris part à des projets solo et collectifs en France, Canada, Etats-Unis, Italie, Australie, Allemagne, Finlande, Espagne, etc. Il est le fondateur en 1994 d'un collectif d'artistes, incident.net, qui a été très important sur le terrain de ce qu’on appelle le «net art».

Il a enseigné dans différentes universités et écoles. Le travail de Chatonsky, tant par des installations interactives, des dispositifs en réseau et urbain, des photographies que des sculptures, interroge notre relation existentielle aux flux technologiques. Avec les contributions des critiques Violaine Boutet de Monvel, Paul Waelder, Nathalie Leleu et Jay Murphy, il a publié en décembre 2010 un livre, Capture, aux Editions Hyx, où l’on retrouve ses œuvres marquantes des années 2000.

Cliquer ICI pour fermer

Dernière mise à jour : 17/10/2017