Accueil/ expose
L'avenir du témoin, dialogue entre Esther Mujawayo et Catherine Coquio
samedi 15 novembre 2014

Loading the player...
Descriptif

Pour ajouter à la réflexion menée dans le colloque "Rwanda 1994-2014 : Récits, constructions mémorielles et écriture de l’histoire", Catherine Coquio propose à Esther Mujawayo une conversation sur la base de son témoignage et de ses écrits.

Esther Mujawayo est une survivante du génocide de 1994 qui a co-écrit avec Souâd Belhaddad deux ouvrages retraçant ses mémoires et ses réflexions sur les traumatismes subits. Elle répond ici aux questions de Catherine Coquio pour apporter une dimension personnelle aux analyses des concepts de témoin, de témoignage, de survie et de justice.

Colloque organisé conjointement par le Cerilac (Université Paris-Diderot), le CHCSC (Université de Saint-Quentin-en-Yvelines), le Labex Cap (Université Paris 1), le CPTC (Université de Bourgogne), l'ESPE Paris (Université Paris-Sorbonne) et le French and francophone Studies du Bates College.

Voir aussi


  • La représentation des tueurs lors du gén...
    Catherine Coquio
  • Table ronde autour de Les Bienveill...
    Francis Wolff, Catherine Coquio, Valérie Gérard, Jean-Charles Darmon, Pierre Assouline, Sophie Coeuré, Bertrand Ogilvie
  • Conclusions du colloque Rwanda 1994-201...
    Catherine Coquio, Naasson Munyandamutsa
  • Rwanda 1994-2004 : Poétique du désastre...
    Eric Hoppenot
  • Naissance d’une littérature rwandaise ...
    Romuald Fonkoua
  • Entre oubli forcé, mémoire collective ...
    Marie-Odile Godard
  • Sur la question du traumatisme au Rwand...
    Naasson Munyandamutsa
  • Génocide au Rwanda et la critique afric...
    Jean-Pierre Karegeye
  • Rwanda 1994-2014 : Sur trois témoignage...
    Laure Coret
  • Conclusions du colloque Rwanda 1994-201...
    Catherine Coquio, Naasson Munyandamutsa
  • Table ronde - Le théâtre : quelle cath...
    Sophie Lucet
Auteur(s)
Catherine Coquio
Université Paris 7
Professeur

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Catherine Coquio est professeur à l’université Paris 7, responsable du groupe de recherches Littérature et savoirs à l’épreuve de la violence politique. Génocide et transmission, présidente de l’Association internationale de recherche sur les crimes contre l’humanité et les génocides (Aircrige).

Ses domaines d'enseignement sont : Littératures comparées XIXe-XXIe, du romantisme au contemporain. Théorie critique, philosophie et sciences humaines. Littérature et politique, écritures de l’histoire, cultures de la mémoire, témoignage, postcolonialité. Domaines occidental et africain.

Cliquer ICI pour fermer
Esther Mujawayo


Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Esther Mujawayo est née le 10 septembre 1958 au Rwanda. À l’âge d'un an, elle fuit (sur le dos de sa mère) les premiers pogromes contre les Tutsi. En 1994, avec sa propre fille sur le dos, elle vit à nouveau l’angoisse de la fuite. Elle survit avec ses filles, mais le reste de sa famille est exterminée. Aujourd’hui, Esther vit en Allemagne où elle exerce le métier de psychotérapeute.

Elle a été l’une des fondatrices de l’association des Veuves du génocide «  AVEGA-Agahozo  » qui compte aujourd’hui 25 000 personnes. En 2004, elle a publié en collaboration avec Souâd Belhaddad, son premier témoignage intitulé SurVivantes qui a reçu le prix Ahmadou Kourouma en 2004. En 2006, elle a publié (toujours avec Belhaddad) La Fleur de Stéphanie. Rwanda entre déni et réconciliation (Flammarion). SurVivantes a été réédité chez MétisPresses en 2011.

Dans son travail de psychothérapeute comme dans ses livres, Esther tisse le même fil rouge : ne jamais oublier que le génocide a eu lieu, mais surtout permettre aux survivants d’avoir les moyens de vivre pleinement.

Cliquer ICI pour fermer
Annexes

Dernière mise à jour : 13/03/2015