Accueil/ expose
Remarques sur le paradigme de l’enfant sauvage aux XXe et XXIe siècles
vendredi 04 décembre 2015

Loading the player...
Descriptif

Conférence de Dominique Lestel lors du colloque "Les enfants sauvages" organisé par Déborah Lévy-Bertherat  et Mathilde Lévêque du département Lila ENS.


Le paradigme de l’enfant sauvage (en particulier la situation d’apprentissage très particulière qui le structure) a trouvé une actualité inattendue dans quelques-unes des recherches les plus audacieuses du XXe et XXIe siècles, en particulier dans le domaine de la psychologie comparative et de la robotique autonome. L’objectif de cet exposé est de s’interroger sur la signification de ce phénomène pour comprendre notre culture contemporaine.

Voir aussi


  • Les communautés hybrides
    Dominique Lestel
  • Les reflets de Narcisse. Quels critères ...
    Lucienne Strivay
  • L’enfant sauvage de l’Aveyron, de la bon...
    Thierry Gineste
  • Les enfants sauvages à la lumière des sc...
    Franck Ramus
  • L’ombre portée de l’enfant sauvage dans ...
    Mathilde Lévêque
  • La petite enfance campagnarde des enfant...
    Jean Trinquier
  • L’enfance sauvage de Romulus et Rémus, u...
    Anne Sinha
  • Est-ce que l’enfant grec est un enfant s...
    Irini-Despina Papaikonomou
  • Avec les singes au fond des bois, nous v...
    Matthieu Letourneux
  • L’Éducation de Mowgli dans et par la jun...
    Jaine Chemmachery
  • I came out of the darkness. Kaspar Hause...
    Déborah Lévy-Bertherat
  • Domesticating Satyr
    Richard Nash
  • L'éducation par l'expérience d'Ibn Tufay...
    Emilie Picherot
  • La jeune fille sauvage mise à jour à que...
    Julia Douthwaite
  • Les enfants sauvages dans quelques texte...
    Christine Ferlampin-acher
Auteur(s)
Dominique Lestel
Ecole normale supérieure
Maître de conférences

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Institutions : Ecole normale supérieure

Cursus :

Dominique Lestel  est un philosophe et éthologue français, maître de conférences au département d'études cognitives de l'École normale supérieure et membre d'une équipe de recherche en éco-anthropologie et ethnologie du Muséum national d'histoire naturelle.

Dominique Lestel  s'oppose, dans ses travaux de recherche, aux représentations classiques de l'animal. L'opposition entre nature et culture ne suffit plus à rendre compte de la différence qui sépare l'homme de l'animal. Une véritable ethnologie est nécessaire pour comprendre de nombreuses sociétés animales. En réexaminant les notions d'outil, de communication, de rationalité, il montre que les comportements culturels ne constituent pas une rupture propre à l'humain. Dominique Lestel explique qu'il y a progressivement émergence de comportements culturels dans l'histoire du vivant.

Cliquer ICI pour fermer
Annexes
Téléchargements :
   - Télécharger la vidéo
   - Télécharger l'audio (mp3)

Dernière mise à jour : 28/01/2016