Accueil/ expose
De Clio à Mnémosunê : l’Histoire est-elle devenue un lieu de mémoire?
jeudi 22 mars 2018

Loading the player ...
Descriptif

Séance dans le cadre du séminaire Actualité Critique de l'ENS (deuxième semestre 2017-2018).

Conférence de François Hartog, historien, directeur d’études à l’EHESS et président du Conseil d’administration de l’ENS. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages majeurs, notamment Régimes d’historicité. Présentisme et expériences du temps (Paris, Le Seuil, 2003).

L’Histoire est-elle un lieu de mémoire européen? Voilà une question bien iconoclaste qui, dans les années 1970 encore, aurait étonné, sinon choqué les historiens. Mieux, ils ne l’auraient tout simplement pas comprise. Puisqu’il était entendu qu’il y avait, d’un côté la mémoire, de l’autre l’histoire, leur domaine, qui commençait là même où la mémoire s’arrêtait. Ce sont les bouleversements intervenus depuis, marqués   notamment par l’irrésistible montée de la mémoire en Europe et ailleurs, qui ont conduit à interroger l’Histoire, à la fois comme discipline et comme croyance majeure du monde moderne, soit d’un monde qui désormais n’était plus le nôtre. Dès lors, l’Histoire qui allait avec ce monde moderne, qui a servi à le dire et lui a donné sens (le sens de l’Histoire justement) peut-elle être encore la nôtre ?

Support de la séance: Clio : l’histoire en Occident est-elle devenue un lieu de mémoire? (PDF, 13 pages)

Voir aussi


  • Croire en l'histoire aujourd'hui
    François Hartog
  • La question homérique
    David-Artur Daix
  • L'Europe ?
    Daniel Cohen, Antoine Lévy
  • La résilience en questions
    Magali Reghezza-Zitt, David Claessen
  • Migrants
    Marc Crépon, Marc Porée
  • Enjeux éthiques de la COP21
    Jean-Claude Ameisen, Lucas Paoli, Yannaï Plattener
  • Ulysse entre Joyce et Homère
    Daniel Ferrer, Marc Porée
  • Puissance européenne et Daesh : comment ...
    Bertrand Badie
  • Etat d'urgence, Etat policier?
    Frédéric Salin, Antoine Garapon
  • Le changement climatique: une source de ...
    Jacques Veron
  • La crise de l’euro : de la crise économi...
    Shahin Vallée
  • Croire en l'histoire aujourd'hui
    François Hartog
  • La démocratie en scène : Ça ira (1) Fin ...
    Anne-Françoise Benhamou
  • Les traditions républicaines face aux fa...
    Olivier Christin
  • Le populisme aujourd'hui
    Eli-Emmanuel Levinas, Felipe Linden
  • L’édition du génome : bienvenue à Gattac...
    Jean-Claude Ameisen, Philippe Horvath, Léonard Dupont
  • De quoi Donald Trump et le Brexit sont-i...
    Marc Crépon, Pauline Schnapper, Pierre Guerlain
  • Bob Dylan et Léonard Cohen au pinacle.....
    Marc Porée, Gaël Aulnette, Laurent Cohen-Tanugi, Mathieu Duplay
  • Big data: les enjeux pour les sciences s...
    Florence Weber, Samuel Coavoux, Vincent Toubiana, Eric Dagiral
  • Quelle psychanalyse pour demain ?
    François Ansermet, Jessica Tran The
  • Le post-truth
    Jean-Claude Monod, Léonard Dupont, Lise Hobeika
  • Le revenu minimum universel
    Daniel Cohen, Lucile Romanello, Cécile Bonneau
  • La cognition entre anthropologie, psycho...
    Benoît De L'Estoile, Christina Toren, Joseph Enguehard
  • Le Concours de Claire Simon
    Frédéric Worms, Antoine De Baecque, Claire Simon
  • La situation politique en Turquie aujour...
    Zeynep Ertugrul, Gabrielle Angey, Engin Sustam
  • Conclusion de la journée: Le bonheur, un...
    Marc Crépon, Marc Porée, Daniel Cohen, Claudia Senik
  • Le droit à la philosophie en Islam
    Tarik Briki, Souleymane Bachir Diagne
  • Entre les deux tours : regard sur l’élec...
    Mayer Nonna, Frédérique Matonti, Johanna Siméant
  • Sciences et technologie dans la campagn...
    Edouard Brézin
  • Le livre à l'ère du tweet
    Déborah Lévy-Bertherat, Lénaïg Cariou, Nathan Naccache, Sandra Lucbeth
  • Rencontre avec Régis Debray
    Régis Debray
  • Le Louvre Abou Dhabi, musée miroir ?
    Nathan Naccache, Alexandre Kazerouni
  • Les enjeux de la vulgarisation scientifi...
    Pierre-Henri Gouyon, Etienne Klein
  • Faut-il imposer des limites à la recherc...
    Jean-Claude Ameisen, Jean-Gaël Barbara, Martin Dumont, Fiene Kuijper
  • Racisme et fascisme dans l'Italie contem...
    Marie-Anne Matard-Bonucci, Lynda Dematteo, Andrea Inglese, Pierre Tevanian
  • Démocratie et technocratie en Europe
    Frank Debié, Klaus Welle
  • Nudge: comment aider les individus à pre...
    Mikaël Cozic, Etienne Bressoud, Sophie Dubuisson-Quellier, Paul Grignon
  • Around the Rothko Chapel: quand l'art de...
    Annie Cohen-Solal, Laure Barillas, Haïm Korsia, James McAuley
  • Poésie européenne / Europe poétique
    Martin Rueff, Guillaume Métayer, Claude Mouchard
  • L'intelligence artificielle, entre fanta...
    Guillaume Charpiat, Emilia Robin, Pierre Vandeginste, Claude Aschenbrenner
  • Survivre en Syrie dans les zones de conf...
    Ziyad Alissa, Shaher Younes
  • Fake news, les sciences humaines à l’èr...
    Frédéric Worms, Jakub Jirsa, Václav Štětka, Ondřej Švec
Auteur(s)
François Hartog
CRH
Directeur d'études

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Ancien élève de l'École normale supérieure, il occupe la chaire d'historiographie antique et moderne à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et est membre du Centre Louis Gernet de recherches comparées sur les sociétés anciennes et membre associé du Centre de recherche historique (CRH). En 1997, il est l'un des 60 membres fondateurs de L'Association des Historiens.

Élève de Jean-Pierre Vernant et lecteur assidu de Reinhart Koselleck, son œuvre mêle étroitement histoire intellectuelle de la Grèce antique (sa thèse portait sur l'écriture de l'autre chez Hérodote), historiographie (livres sur Fustel de Coulanges, l'écriture de l'histoire en Grèce ancienne) et étude des formes historiques de temporalisation (ses travaux les plus récents).

Il a largement contribué à la formation et à la diffusion du concept de « régime d'historicité » (cf. son livre éponyme) qu'il définit comme « les modes d’articulation des trois catégories du passé, du présent et du futur, en parlant en termes de catégories, pas du contenu que l’on donne à chacune des catégories, mais des catégories elles-mêmes, et de la façon dont leurs articulations ont varié selon les lieux et selon les époques ». Selon Hartog, ce régime d'historicité (rapport qu'une société a au passé, au présent et à l'avenir) est marqué actuellement par le présentisme qui privilégie la mémoire (traces laissées dans le présent par des passés successifs) à l'histoire (reconstruction et mise à distance de ces passés).

Cliquer ICI pour fermer
Annexes
Téléchargements :
   - Télécharger l'audio (mp3)

Dernière mise à jour : 07/05/2018