Accueil/ expose
Migrations of the Human : A propos the “Community of the World” and Democracies-to-Come
lundi 20 mars 2023

Loading the player...
Descriptif

« Migrations of the Human: A propos the « Community of the World» and Democracies-to-Come »
Une conférence par Mina Karavanta, professeure de théorie, d'études littéraires et culturelles comparées et de littératures anglaises (Université nationale et kapodistrienne d’Athènes), professeure invitée par l'EUR Translitteræ.

In Traité du Tout-Monde, Édouard Glissant draws on Caribbean poetics and his philosophy of relation to affirm the coming into being of the world as a “Chaos-monde” (Chaos-world), which arises from the explosion of “numerous cultures coming together, opposing each other, disappearing and yet surviving” thus giving shape to a “Tout-Monde” [All-World] that, while growing, is never complete (my translation; 22). In a world that appears as the “Tout-monde” of cultures, at times embracing and at other times opposing each other (Glissant 22), living with the foreigner, the stranger, the other who arrives unexpectedly, uninvited and unwelcome, and crosses borders, seas and lands, constitutes the political task of democratic politics in the present. Against the neoliberal politics that regulates the mobility and trafficking of goods and human beings by trying to appropriate the singularity of all forms of life in order to consolidate a globality of “human-consumers” [“l’humain-consomateur”] (Chamoiseau 50), a reality of a world made of numerous worlds emerges. The “Tout-monde” is made of concurrently developing collectivities and communities that resist their dispossession by remaining irregularly mobile and unaccountable to the power of state laws that often impinge on, even abrogate, basic human rights. Glissant’s “Tout-monde” (Glissant) shares eclectic affinities with what Jean-Luc Nancy and Jacques Derrida have called the “community of the world” (Nancy, “Being-in-Common” 6; Derrida, The Beast & the Sovereign II 8-9) and Achille Mbembe has identified as the “planetary entanglement”  (Out of the Dark Night).

Voir aussi


  • Aucun exposé du même auteur.
  • Building Booms, Busts, and Ruins in Beir...
    Mona Fawaz
  • Nostalgie du classicisme à l'ère de la r...
    Pascal Griener
  • Qu’est-ce que la sagesse ?
    Nadja Germann
  • The Disparate: Deleuze’s Ethics of the U...
    Leonard Lawlor
  • Le droit à la haine ?
    Tomas Koblizek
  • Traduire et lire, lire et traduire
    Peter Utz, Marion Graf
  • Generating the global: survey sciences a...
    Simon Schaffer
  • Peut-on parler de génétique intermédial...
    Serigne Seye
  • Le Bard Graduate Center de New York
    Peter Miller
  • Poésie, Ecologie et décolonialité chez S...
    Alioune Diaw
  • Des Pyrénées à Jakarta : entre guerres, ...
    Sanjay Subrahmanyam
  • La phénoménologique de l’empathie
    Dermot Moran
  • The Mediterranean, Mental Mapping and Hi...
    Robert Rollinger
Auteur(s)
Mina Karavanta
Université nationale et kapodistrienne d’Athènes
Professeure de littérature

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Mina Karavanta est professeure de théorie, d'études littéraires et culturelles comparées et de littératures anglaises à l'Université nationale et kapodistrienne d'Athènes.

Elle est titulaire d'une licence en langue et littérature anglaises (Arista/Distinction) de l'université nationale et kapodistrienne d'Athènes, d'une maîtrise et d'un doctorat en littérature comparée de l'université d'État de New York à Binghamton. Elle a reçu la bourse Fulbright (1995), le fonds Papadaki de l'université nationale et kapodistrienne d'Athènes (1995-1999), une bourse complète du département de littérature comparée de l'université d'État de New York à Binghamton (1995-1999), le Dissertation Year Fellowship (1998-1999) et le University Award for Excellence in Research (1998-1999) de l'université d'État de New York à Binghamton.

Elle est spécialisée dans les études postcoloniales et décoloniales, la théorie critique, les études de genre, la littérature comparée et les littératures anglaises globales. Elle a publié de nombreux articles dans des revues universitaires internationales telles que boundary 2, Callaloo, Feminist Review, Modern Fiction Studies, Mosaic, Symplokē, Journal Of Contemporary Theory.
Elle est membre fondateur et co-rédactrice de la revue électronique à comité de lecture Synthesis : An Anglophone Journal of Comparative Literary Studies, qui promeut la recherche transculturelle et interdisciplinaire et dont les comités éditoriaux et académiques sont internationaux.

Cliquer ICI pour fermer
Annexes
Téléchargements :
   - Télécharger la vidéo

Dernière mise à jour : 28/06/2023