Accueil/ expose
Apports récents de la géodésie spatiale aux mesures des déformations de la Terre
mercredi 08 février 2017

Loading the player...
Descriptif

Conférence de Eric Calais organisée par le département de Géosciences dans le cadre des conférences du Bureau des longitudes.

Support de la conférence

Les observations de géodésie spatiale, en particulier GNSS, permettent depuis de nombreuses années de déterminer le déplacement des plaques tectoniques, les déformations intersismiques dans les zones frontières de plaques et les mouvements co- et post-sismique associées aux séismes majeurs. Au-delà de la cinématique des déformations, ces observations sont maintenant utilisées pour comprendre leur dynamique. Plus récemment, ces observations ont permis la découverte d’épisodes de glissement asismique dans les zones de subduction et d’établir le comportement mécanique hétérogène dans l’espace et dans le temps des failles sismiques, ouvrant peut-être une nouvelle brèche dans notre compréhension des processus pré-sismiques. Ces mêmes observations ont permis de montrer qu’une partie significative des déformations observées ont pour moteur les transferts de masse entre cryosphère, océans, atmosphère et eaux continentales. De fait, une nouvelle compréhension des liens entre les processus internes (dits “tectoniques”) et externes émerge et le positionnement précis devient un outil privilégié de l’observation et du suivi du changement climatique global. Enfin, l’entrée de la géodésie spatiale dans l’ère du « big data » (missions radar Sentinel, réseaux GNSS permanents haute fréquence en temps réel) offre de nouvelles opportunités de découvrir des signaux de déformation en traitant intelligemment l’information extraite de milliers de séries temporelles provenant éventuellement de différents capteurs.

Voir aussi


  • Risque sismique et enjeux sociétaux
    Eric Calais
  • La géodésie spatiale et ses application...
    Eric Calais, Romain Jolivet
  • Tomographie de volcans
    Dominique Gibert
  • Gravité de la Terre, une image de la dyn...
    Isabelle Panet
  • L’évolution des systèmes d’unités : une ...
    Terry Quinn
  • Etude de la photochimie et de la dynamiq...
    Thérèse Encrenaz
  • L’extraordinaire (r)évolution de la sism...
    Giovanni Occhipinti
  • Les premiers résultats de la mission Gai...
    François Mignard
  • La détection des ondes gravitationnelle...
    Luc Blanchet
  • Les sursauts gamma, des explosions d’éto...
    Frédéric Daigne
  • La gravimétrie marine
    Marie-Françoise Lequentrec-Laquancette
Auteur(s)
Eric Calais
ENS
Directeur du département de Géosciences de l'ENS

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Institutions : Ecole normale supérieure

Cursus :

Ancien normalien, Eric Calais est professeur de géosciences à l'Ecole normale supérieure de Paris où il a étudié les sciences de la TerreIl a été chercheur au CNRS jusqu'en 2001, puis est devenu professeur à l'Université de Purdue (Indiana, USA) jusqu'en 2012. Il a reçu le prix Jacob-Fallot-Jérémine de l'Académie des sciences française en 2008 et le prix Frank Press de la Société sismologique d'Amérique en 2012.

Eric Calais a servi comme expert-consultant en risque sismique et la réduction des risques pour la Banque mondiale, la Banque interaméricaine de développement, le Programme de développement des Nations Unies, et l'Union européenne. Il a co-présidé le Groupe de travail du séisme en Haïti des Nations Unies après le tremblement de terre dévastateur Janvier 2010. Il a servi en tant que conseiller scientifique à l'Organisation des Nations Unies en Haïti de 2010 à 2012.

En 2013, il est devenu directeur du département de géosciences de l'Ecole normale supérieure.

Cliquer ICI pour fermer
Annexes
Téléchargements :
   - Télécharger la vidéo

Dernière mise à jour : 20/09/2017