Accueil/ expose
La République face à la revendication identitaire
vendredi 25 novembre 2016

Loading the player ...
Descriptif

Exposé de Philippe Portier lors de l'inauguration du Centre européen d’études républicaines (CÈDRE).

La République face à la revendication identitaire : une politique de l’hybridité 

Les Républiques se sont construites sur l’assise d’un projet universaliste : elles  entendaient rassembler les citoyens au-delà de leurs appartenances particulières, en les  inscrivant dans un « espace public nu » structuré par le discours de la raison  commune. Or, au cours des dernières décennies, sous l’effet des mouvements  migratoires mais aussi de la singularisation des existences, cette construction s’est  trouvée confrontée, un peu partout dans le monde démocratique, à l’expansion de  demandes inédites de reconnaissance, exprimées notamment sur le terrain religieux.  Comment l’ordre républicain a-t-il réagi devant cette affirmation des identités qui, en  remettant en cause la séparation, consubstantielle au régime de modernité, du public  et du privé, est venue questionner ses principes fondateurs ? En appui principalement  sur l’analyse du cas français, qu’elle abordera cependant à la lumière d’autres  expériences nationales, cette communication se propose de penser les politiques  contemporaines de la diversité sous le concept d’hybridité: en rappelant que si elles  s’ouvrent aux logiques du différencialisme juridique, c’est en s’évertuant d’en limiter  les effets entropiques par un recours -problématique- à la notion unificatrice  d’« identité nationale ». 

Voir aussi


  • Laïcités du monde: genèse, expansion, mu...
    Philippe Portier
  • Républicanisme critique et religion
    Cécile Laborde
  • Républiques et républicanismes en époqu...
    Thomas Maissen
  • Les fondements économiques de la notion ...
    Manuela Albertone
  • Situating republican liberty
    Quentin Skinner
  • Montesquieu, critique du républicanisme...
    Céline Spector
  • Neo-republicanism versus neo-liberalism
    Philip Pettit
  • Républicanisme et social démocratie : qu...
    Jean-Fabien Spitz
  • La République sans les républicains
    Vincent Peillon
  • République et démocratie post-électoral...
    Pierre Rosanvallon
  • Le républicanisme contemporain à l’épreu...
    Marie Garrau
  • Se faire reconnaître pour mieux disparaî...
    Anne Verjus
  • Le républicanisme suisse, entre héritag...
    Antoine Chollet
  • Premières traditions et expériences répu...
    Javier Fernández Sebastián
  • Le républicanisme des droits
    Christopher Hamel
  • Qu’est-ce que la “République” des Provin...
    Catherine Secretan
  • La République florentine à la fin du Moy...
    Ilaria Taddei
  • La République et les minorités religieus...
    Patrick Cabanel
  • Droit à l’existence et allocation univer...
    Yannick Bosc
  • Une économie politique populaire pour un...
    Florence Gauthier
  • 1848 et l’invention d’un républicanisme ...
    Samuel Hayat
  • Le républicanisme social avant la Républ...
    Stéphanie Roza
  • L’individu solidaire : sur la conceptio...
    Serge Audier
  • Génie national ou transferts de savoirs ...
    Alexandre Fontaine
  • Le spirituel de l’État républicain
    Marie-Claude Blais
  • L’école dans la République: passé/présen...
    Benoît Falaize, Olivier Loubes
Auteur(s)
Philippe Portier
EPHE
Directeur d'études

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Philippe Portier est, depuis 2007, directeur d’études à l’École pratique des hautes études (Paris-Sorbonne), où il occupe la chaire « Histoire et sociologie des laïcités », et dont il est membre du Conseil scientifique.
Depuis 2008, il est directeur du Groupe Sociétés, Religions, Laïcités. Agrégé de science politique, il était, avant d’être élu à la Sorbonne, professeur à l’Université de Rennes 1, dont il dirigeait le master de science politique et l’École doctorale Droit, Science politique et Philosophie. Membre, durant plusieurs années, du Conseil national des Universités (2002-2009), il est également professeur à Sciences-Po Paris où il enseigne en Master la théorie politique.

Cliquer ICI pour fermer
Annexes

Dernière mise à jour : 07/02/2017