Accueil/ expose
Le républicanisme suisse, entre héritage et invention d’une tradition
vendredi 25 novembre 2016

Loading the player ...
Descriptif

Exposé de Antoine Chollet lors de l'inauguration du Centre européen d’études républicaines (CÈDRE).

Le républicanisme suisse, entre héritage et invention d’une tradition.

Si les communautés qui, à la charnière des XVIIIe et XIXe siècles, vont former la Suisse sont pour la plupart héritières d’une vieille tradition républicaine, à la fois dans les villes et dans les vallées alpines, les traits les plus reconnaissables de ce républicanisme dans la Suisse contemporaine ont dans une large mesure été fabriqués aux XIXe et XXe siècles. Il est hasardeux de tracer une continuité historique entre la Suisse d’aujourd’hui, ou les entités fédérées qui la constituent, et les communautés politiques qui accèdent lentement à l’autonomie à partir du Moyen Âge. Qu’il s'agisse de la conscription militaire, de la législation par le peuple (référendums d’initiative populaire) ou des gouvernements collégiaux, pour prendre trois exemples caractéristiques d’institutions républicaines, ces réalités ont d'autres origines, notamment étrangères, et une autre histoire. C’est à leur exploration que sera consacrée cette intervention, qui cherchera à montrer que, bien plus qu’une île au milieu de l’Europe, la Suisse est en réalité un carrefour.

Voir aussi


  • Aucun exposé du même auteur.
  • Républicanisme critique et religion
    Cécile Laborde
  • Républiques et républicanismes en époqu...
    Thomas Maissen
  • Les fondements économiques de la notion ...
    Manuela Albertone
  • Situating republican liberty
    Quentin Skinner
  • Montesquieu, critique du républicanisme...
    Céline Spector
  • Neo-republicanism versus neo-liberalism
    Philip Pettit
  • Républicanisme et social démocratie : qu...
    Jean-Fabien Spitz
  • La République sans les républicains
    Vincent Peillon
  • République et démocratie post-électoral...
    Pierre Rosanvallon
  • Le républicanisme contemporain à l’épreu...
    Marie Garrau
  • La République face à la revendication id...
    Philippe Portier
  • Se faire reconnaître pour mieux disparaî...
    Anne Verjus
  • Premières traditions et expériences répu...
    Javier Fernández Sebastián
  • Le républicanisme des droits
    Christopher Hamel
  • Qu’est-ce que la “République” des Provin...
    Catherine Secretan
  • La République florentine à la fin du Moy...
    Ilaria Taddei
  • La République et les minorités religieus...
    Patrick Cabanel
  • Droit à l’existence et allocation univer...
    Yannick Bosc
  • Une économie politique populaire pour un...
    Florence Gauthier
  • 1848 et l’invention d’un républicanisme ...
    Samuel Hayat
  • Le républicanisme social avant la Républ...
    Stéphanie Roza
  • L’individu solidaire : sur la conceptio...
    Serge Audier
  • Génie national ou transferts de savoirs ...
    Alexandre Fontaine
  • Le spirituel de l’État républicain
    Marie-Claude Blais
  • L’école dans la République: passé/présen...
    Benoît Falaize, Olivier Loubes
Auteur(s)
Antoine Chollet
Université de Lausanne
Chercheur

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Antoine Chollet est chercheur au Centre d’histoire des idées politiques et des institutions (Chipi) de l’Université de Lausanne, docteur en science politique de l’Institut d’Études Politiques de Paris avec une thèse portant sur les rapports entre temps et démocratie (Les temps de la démocratie, Paris, Dalloz, 2011).

Cliquer ICI pour fermer
Annexes

Dernière mise à jour : 09/02/2017