Accueil/ expose
Gaia et les objets du Système Solaire
mercredi 01 juin 2022

Loading the player...
Descriptif

La mission Gaia de l'Agence Spatiale Européenne est un instrument de haute performance capable de caractériser la population des petits corps du Système Solaire. Le grand atout de Gaia est une précision extrêmement élevée dans les mesures des positions : dans le cas des astéroïdes elle dépasse celles obtenues au sol d'un facteur cent voir plus. Quelles applications deviennent possibles ?

Comment exploiter l'astrométrie de Gaia pour découvrir des informations essentielles sur les petits corps du Système Solaire ? Suite à la première publication des données sur quatorze  mille astéroïdes  en  2018, on a commencé à obtenir quelques réponses : par exemple, on a pu utiliser l'astrométrie obtenue par Gaia pour mesurer des déviations subtiles dans leurs orbites (l'effet Yarkovsky, qui permet de dériver leur  densité). De  plus, on a pu améliorer certaines techniques d'observation au sol (les occultations stellaires) capables de fournir des mesures précises de taille et de forme. Mais ce n'est que le début. Bientôt, la troisième publication de données mettra à disposition une information bien plus riche et complète. Les  attentes sont  importantes, et proportionnées à l'augmentation du volume de données (astrométrie pour plus de cent-cinquante mille astéroïdes, au cours de presque 3 années d'observations) et de complexité (propriétés spectrales pour soixante mille astéroïdes). Pour la première fois, il sera possible d'obtenir pour un  grand nombre d'objets d'importantes informations physiques (rotations, tailles, compositions...).

Des découvertes importantes sont aussi attendues (une population nouvelle  de  satellites d'astéroïdes). Toutes ces informations nous permettront d'obtenir un nouveau portrait de la ceinture des astéroïdes, et de résoudre des questions importantes sur son  évolution, strictement liée à l'évolution et notre Système Solaire et aux premières étapes de sa formation.

Exposé de Paolo Tanga (Observatoire de la Côte d’Azur) lors du cycle des conférences du Bureau des Longitudes organisée à l’ENS en partenariat avec le Département des Géosciences.

 

Voir aussi


  • Aucun exposé du même auteur.
  • The Red Sea : sea level, tectonics and c...
    Kurt Lambeck
  • Les niveaux de la mer des interglaciaire...
    Kurt Lambeck
  • Mt. Etna flank dynamics : geophysical an...
    Giuseppe Puglisi
  • Production et transport de la chaleur da...
    Claude Jaupart
  • The permeability and frictional strengt...
    Daniel Faulkner
  • Un voyage scientifique en ballon dans l...
    Albert Hertzog
  • La Géodésie Spatiale d’hier et de demai...
    Kurt Lambeck
  • Western Greece seismicity monitoring an...
    Efhimios Sokos
  • Ultrahigh pressure minerals from both do...
    Harry W. Green
  • Mineralogy of the Atmosphere : Assessin...
    Reto Gieré
  • Les géantes rouges dévoilées par Corot e...
    Benoît Mosser
  • Localisation et imagerie satellitaire po...
    Pierre Briole
  • L’apport des missions gravimétriques GOC...
    Georges Balmino
  • The Role of Evolving Granular Debris on ...
    Karen Mair
  • L'évolution de la faille de Marmara
    Xavier Le Pichon
  • Les satellites explorent le magnétisme t...
    Mioara Mandea
  • Résultats cosmologiques de la mission Pl...
    François Bouchet
  • Résultats de la mission gravimétrique lu...
    Mark Wieczorek
  • Le sondage de l’atmosphère terrestre pa...
    Cathy Clerbaux
  • Résultats de la mission Rosetta
    Wlodek Kofman
  • Rhéologie du manteau terrestre et généra...
    Yanick Ricard
  • Les références de fréquence et de temps ...
    Sébastien Bize
  • Les nouveaux modèles de matière noire
    Françoise Combes
  • Le satellite Gaia explore la Voie Lacté...
    François Mignard
  • Des signaux faibles aux mouvements fort...
    Michel Campillo
  • Notre planète magnétique : quand la mesu...
    Mioara Mandea
  • Quelles conséquences de l’élévation du n...
    Gonéri Le Cozannet
  • La révision en mai 2019 du Système Inter...
    Richard Davis
  • Le Square Kilometre Array : un radio tél...
    Chiara Ferrari
  • Microscope, le test du principe d'équiva...
    Pierre Fayet
  • 40 ans d'exploration dans les abysses
    Yves Fouquet
  • Les enjeux scientifiques de la mission s...
    Francis Bernardeau
  • Globes et cartes : les représentations d...
    François Mignard
Auteur(s)
Paolo Tanga
Observatoire de la Côte d’Azur
Astronome

Plus sur cet auteur
Voir la fiche de l'auteur

Cursus :

Paolo Tanga est astronome à l'Observatoire de la Côte d'Azur et directeur adjoint au Laboratoire Lagrange/CNRS.

Cliquer ICI pour fermer
Annexes
Téléchargements :
   - Télécharger la vidéo

Dernière mise à jour : 26/08/2022